Prévoyance

Santé

La santé est un bien précieux. La population suisse consacre annuellement plus de 24 milliards de francs aux frais de santé. L’assurance de base obligatoire (LAMal) permet de couvrir les soins de santé.

Du fait cependant que les dépenses de santé imprévues peuvent lourdement grever le budget d’un ménage, il est recommandé de conclure une assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires et un éventuel séjour à l’hôpital. S’agissant de l’assurance de base, la possibilité existe, suivant l’évolution des primes, d’optimiser vos finances. Pour ce qui est des assurances complémentaires, l’éventail de produits offerts sur le marché est aussi grand que les différences existant dans le domaine des couvertures proposées et des prestations fournies.

vers à «Zéro souci» Prévoyance santé

Revenu

La population active suisse est bien assurée par notre système social. Le système des trois piliers, constitué par l’AVS, la caisse de pension et la prévoyance individuelle privée du 3e pilier, offre jusqu’ici une garantie solide du revenu. Le fait est cependant que les jeunes salariés ne sont pas assez nombreux pour garantir le système. Quel est le revenu dont vous ou votre famille devriez disposer en cas de coup du sort (perte de revenu, maladie, accident, décès)?

Il existe plusieurs moyens de garantir votre revenu. Une planification financière personnelle permet de trouver les solutions les mieux adaptées à votre situation.

Prévoyance vieillesse

L’espérance de vie en Suisse est de 82,2 ans. Un chiffre qui permet à la Confédération d’occuper la deuxième place du classement mondial derrière le Japon avec 82,7 ans. C’est très bien. Et il est particulièrement réjouissant que la Suisse occupe également les premiers rangs du classement lorsqu’il est question de l’état de santé au moment de la retraite. Mais pour pouvoir vraiment profiter de cette troisième étape de la vie, les retraités doivent également être en bonne santé financière. Cela suppose une planification précoce ainsi qu’une prise en compte d’aspects tels que le logement, les loisirs et la santé.

Savez-vous combien d’argent vous aurez pour vivre lorsque vous serez à la retraite? L’AVS et la caisse de pension sont censées couvrir les besoins fondamentaux. Mais une chose est sûre: nous vivons de plus en plus vieux et le coût de la vie augmente constamment. Pour que vous n’ayez pas à vous restreindre, notre système social a prévu le 3e pilier qui vous permet d’épargner pour la prévoyance vieillesse privée – tout en réduisant vos impôts. Précisons que le succès de la prévoyance vieillesse requiert non seulement une discipline d’épargne, mais aussi le choix de la solution adaptée.

vers à «Zéro souci» libre passage