La jeune Grisonne pleine d’entrain est une véritable touche-à-tout. Elle a vécu dans de nombreux endroits et travaillé dans les domaines les plus divers. Pour elle, la liberté de choix signifie se créer sa propre réalité en se donnant la possibilité de faire ce que l’on aime.

La priorité de Ladina a toujours été d’aller de l’avant. Enfant et adolescente, elle pratiquait la natation professionnelle et a participé aux championnats de Suisse.

Au cours de ses études de sport et de management dans le Tennessee, aux Etats-Unis, elle a réalisé qu’il n’était pas seulement possible de progresser physiquement dans le cadre de compétitions sportives, mais que le développement était aussi une question de mentalité. C’est ce qu’elle a voulu étudier de manière plus approfondie. La vie de Ladina pourrait remplir des livres entiers.

Cette offre en ligne est désactivée car vous vous trouvez hors de Suisse. Cookie settings

L’heure du changement

A 23 ans, la jeune femme s’installe alors dans un petit village d’Ouganda où elle travaille et joue avec des petites filles qui avaient été enrôlées comme enfants soldats.

J’ai d’abord voulu échapper à la vie superficielle américaine. J’ai donc déménagé dans un endroit qui était complètement à l’opposé.

Cela se voit aussi à la manière dont Ladina conçoit la vie. Pour elle, chaque jour renferme une chance: «Chaque jour modifie ta personnalité, qu’il se passe peu ou beaucoup de choses. On apprend chaque jour de nouvelles choses, rencontre d’autres personnes, découvre son potentiel de croissance.»

Et quel endroit est le plus prédestiné pour réfléchir sur soi et pour explorer son potentiel de croissance? Exactement! L’autre bout du monde, plus précisément Hawaï. En 2015, Ladina quitte son travail dans le marketing à Zurich pour suivre une formation de yoga et d’ayurvéda sur cette magnifique île. De là, elle commence à explorer le monde.

Cette période en Afrique m’a extrêmement marquée et m’a rendu plus reconnaissante. Je ne considère plus rien comme acquis.

Le tour du monde

Lors de son tour du monde, Ladina rassemble des histoires sur six continents. Elle découvre que c’est en voyageant qu’elle est la plus heureuse: «Ces grandes routes sont synonymes d’aventure. On sait que l’on va bientôt revoir des amis lointains ou en rencontrer de nouveaux.»

C’est aussi ce qui caractérise la liberté de choix pour cette Grisonne pleine de vie qui a passé ses premières années à Savognin: créer sa propre réalité en se donnant la liberté de faire ce que l’on aime.

La motivation suprême de Ladina, c’est d’aimer beaucoup de choses, notamment la vie. Bien qu’elle ait tourné le dos au sport professionnel à l’âge de 18 ans, elle s’entraîne encore tous les jours. Notamment pour une course de vélo amateur de 1400 kilomètres qu’elle effectuera à travers la Grande-Bretagne à l’automne 2021.

Ladina Poltera

A 15 ans, Ladina est partie au Canada, puis aux Etats-Unis, puis en Afrique. C’est là qu’elle décide de partir pour une période indéterminée autour du monde, afin de découvrir des endroits qu’elle ne connaissait pas jusqu’alors. A chaque étape de sa vie, Ladina a appris ce qui compte vraiment dans la vie, c’est-à-dire être en phase avec soi-même. C’est ce que Ladina garde chaque jour à l’esprit lorsqu’elle se focalise sur sa présence et se reconnecte à son moi intérieur au travers de la médiation, du yoga et de l’alimentation. Pour elle, chaque jour est une nouvelle possibilité de grandir et d’utiliser son énergie de manière intelligente. C’est cette approche qu’elle souhaite transmettre à son prochain.

Corps et âme

Un esprit sain a besoin d’un corps sain, raison pour laquelle Ladina s’intéresse beaucoup à l’alimentation, un domaine dans lequel elle se forme en permanence. Plus jeune, en tant que nageuse, ce point était une part importante de sa vie. Mais plus elle s’y intéressait, plus elle se rendait compte que sa propre alimentation influençait son humeur et son énergie. Aujourd’hui, elle se nourrit, si possible, de façon végétalienne et durable. Ladina qualifie même son alimentation de «carburant» pour mener une vie active et épanouie.

Pour Ladina, la durabilité est un point important dans le domaine de l’alimentation, mais aussi des cosmétiques. Durant le confinement lié au coronavirus, elle a trouvé une nouvelle façon de mener sa vie le plus librement possible et créé son propre label de produits cosmétiques naturels.

«Nous sommes tous influencés par le diktat de la beauté, c’est indéniable», explique Ladina. C’est pourquoi il faut également veiller aux aspects écologiques dans le domaine de la beauté afin de préserver les ressources essentielles de la nature que Ladina aime tant.

Ladina aime découvrir le monde pendant qu’il dort.

Pour moi, le plus beau, c’est de me réveiller le matin, de méditer, de faire du yoga et de plonger dans le lac.
sl_purpose_headerbild_cardio

Vivre en toute liberté de choix

La vie de Ladina est un exemple plein d’inspiration pour façonner sa vie en toute liberté de choix. La liberté de choix revêt plusieurs facettes, elle est aussi hétéroclite que la vie elle-même. Découvrez la vôtre et ce qui vous manque pour la vivre pleinement.

Autres articles interessantes

Personnes

Joel Mattli: «J’essaie de vivre au quotidien mon rêve de liberté de choix»

Lire plus

Personnes

«Ici, le silence est total. Le monde s’arrête»

Lire plus

Personnes

«La confiance financière est importante pour moi, pas la richesse matérielle»

Lire plus