Demis Alfayate, également connu sous le nom de «Vagaboom» sur les médias sociaux, a réalisé son rêve. Ce Suisse vit en toute liberté et indépendamment des attentes et normes sociales – actuellement au Mexique.

«Je ne me suis jamais complètement débarrassé du Suisse en moi», avoue Demis en riant. Et ce, bien qu’il mène une vie impossible à envisager pour nombre de ses compatriotes. Nous l’avons rejoint au Mexique, où il est plus ou moins sédentaire actuellement. Ces dernières années, il s’est beaucoup déplacé, tantôt à pied, tantôt à vélo, tantôt seul, tantôt à deux. Souvent sans objectif, sans grande sécurité financière, sans travail, mais en toute liberté de choix et dans un grand bonheur.

Pourtant, sa carrière professionnelle avait débuté il y a douze ans dans une grande banque de manière plutôt conventionnelle. Banquier privé, Demis reprenait alors l’école professionnelle secondaire. La première pierre d’une carrière prometteuse était posée. Mais quelque chose clochait. Il a donc économisé, quitté son emploi et réservé un aller simple pour Hong Kong. Une surprise pour beaucoup, la meilleure décision de sa vie pour lui. Ou, comme il le dit lui-même: «J’ai fait un tour du monde qui dure encore aujourd’hui.»

vagaboom_gif_FR_8x8.gif

Suivent des voyages dans des pays comme la Chine, le Cambodge, la Nouvelle-Zélande, Cuba, l’Equateur ou la Colombie. En 2012, au Mexique, il retrouve par hasard son amour d’enfance Nancy. Sa flamme pour elle ravivée, il passe malgré tout à autre chose, car elle est encore en plein dans ses études. Poussé par sa soif de découverte, Demis explore d’autres cultures et travaille comme journalier. «Tout ce que j’ai vécu a façonné qui je suis», explique Demis à propos de son parcours de vie en toute liberté de choix.

En 2014, il retrouve à nouveau Nancy, à Ibiza. Et cette fois, Cupidon ne manque pas sa cible. Quand Nancy retourne au Mexique, Demis décide de parcourir le monde à vélo. Il se rend à Madrid, s’envole ensuite pour Cancún, puis demande à Nancy si elle souhaite l’épouser et l’accompagner dans son voyage riche en aventures. A peine son «oui» prononcé, l’aventure continue le jour même du mariage.

vagaboom_test1_8x8
Pour moi, la liberté, c’est pouvoir vivre de ma passion.

Et entre-temps: des milliers de kilomètres, qui succèdent à des retournements de situation surprenants et qui vous font vivre une expérience unique. «Nous avons rencontré un nombre infini de personnes passionnantes. J’ai été particulièrement impressionné par les populations autosuffisantes de l’Alaska», ajoute Demis. Bien qu’il vive parfois au jour le jour («j’étais plutôt énervé quand des grizzlis nous ont volé notre repas»), il ne profite pas seulement de la liberté qu’il a acquise, mais il sait aussi gérer son argent. «La confiance financière compte pour moi, mais pas la richesse matérielle», déclare ce globe-trotter convaincu.

Cette offre en ligne est désactivée car vous vous trouvez hors de Suisse. Cookie settings

«Je veille en permanence à ce que nous ayons un peu d’argent de côté. On ne prend jamais de risques, même si ça peut paraître étrange. Je n’ai jamais renoncé pour autant à des investissements intelligents.» Parfois, le couple travaille dans un bar, d’autres fois dans un verger. L’argent ainsi gagné est investi pour l’avenir, et le couple dépense juste assez pour garantir un voyage sûr vers la prochaine destination.

L’existence de Demis ne pourrait pas être plus libre. Ses amis restés en Suisse l’envient – et sa communauté d’abonnés s’étend rapidement sur les réseaux sociaux grâce à des vidéos divertissantes autour de son mode de vie insolite et de ses voyages. Sur Instagram, son compte commun avec Nancy compte quelque 400 000 fans. Sa chaîne YouTube réunit même 1,27 million d’inconditionnels. «Décider soi-même de ce que l’on fait et où l’on vit, c’est ça la liberté. Et c’est ce que les gens ressentent chez moi», déclare Demis.

vagaboom_test2_8x8
Je serai toujours très attaché à la Suisse.

Incarner une telle liberté de choix, c’est aussi parfois ne pas atteindre le but fixé et emprunter de nouvelles voies. Ainsi, après deux ans, la tournée commune à vélo s’interrompt provisoirement. A la demande de Nancy, le couple décide de rester un moment au même endroit. Pourquoi? Ils veulent avoir un enfant ensemble. C’est à trois que le bonheur sera complet.

Demis n’a jamais regretté son parcours hors des sentiers battus. Et même s’il est en train de construire une maison, il n’exclut pas que cet immense voyage, une découverte sans fin, se poursuive à l’avenir. Actuellement, il exclut uniquement un retour à long terme en Suisse. Au Mexique, il se sent plus libre.

vagaboom_bio_16x9

Le Suisse Demis Alfayate (33 ans), né d’une mère italienne et d’un père espagnol, a grandi à Zurich-Albisrieden. Il vit aujourd’hui au Mexique avec sa femme et leur enfant. Il gagne sa vie grâce à ses vidéos en ligne et à ses œuvres d’art.

Fixer un entretien de conseil

Lors d’un entretien personnel, nous trouvons les solutions à tous vos besoins.

Autres articles interessantes

Personnes

Joel Mattli: «J’essaie de vivre au quotidien mon rêve de liberté de choix»

Lire plus

Voyages et mobilité

Vacances en Suisse – trouver un camping à son goût

Lire plus

Personnes

«Yaël Meier, comment fonctionne la génération Z?»

Lire plus